Nos propositions‎ > ‎

Programme national

publié le 5 mai 2012 à 07:48 par Damien Clauzel   [ mis à jour : 18 mai 2012 à 07:19 ]

Le Parti Pirate a pour objectif :

  • défendre la vie privée des citoyens, que ce soit sur le net ou en-dehors ;
  • défendre la liberté d’expression, et donc lutter contre la censure ;
  • défendre la neutralité du net ;
  • renforcer la liberté d’information ;
  • abolir toutes les lois et les systèmes de surveillance des correspondances (que ce soit sur le Net, le téléphone, etc.) ;
  • garantir le droit à l’anonymat et la protection des sources ;
  • réformer tout ce qui porte aux brevets (logiciels, pharmaceutiques, etc.), au droit d’auteur et à la propriété intellectuelle ;
  • lutter contre la surveillance des internautes ;
  • démocratiser les nouvelles technologies dans les campagnes et les écoles (dans le but de partager facilement la culture et la connaissance) ;
  • pousser les administrations à utiliser au maximum les logiciels et formats libres ;
  • publier ouvertement et gratuitement toutes les recherches scientifiques financées par l’État.


Voici les grands thèmes du programme proposé pour les Élections Législatives 2012 :

  1. Légalisation du partage ;
  2. Lutte contre le fichage abusif ;
  3. Indépendance de la justice ;
  4. Transparence de la vie politique ;
  5. Ouverture des données publiques.
 
1. Légalisation du partage
Légaliser le partage sur internet hors but lucratif. Proposer d’autres formes de financement de la production artistique et culturelle par un changement de la législation et une vrai volonté politique. Toutes les études montrent que le partage profite à la musique et au cinéma, qui voient leurs marges augmenter, qu’il n’y a pas de “pertes” à compenser. Il profite à la créativité, à la diffusion de la culture et au public.

2. Lutte contre le fichage abusif
Supprimer le fichage généralisé des enfants (Base-Élèves). Faire intervenir un juge avant toute surveillance d’un citoyen à son insu. Préserver le secret de la correspondance sur Internet. Encadrer les dispositifs de surveillance : limiter la vidéosurveillance, anonymiser les cartes de transport.

3. Indépendance de la justice
Faire cesser la justice aux ordres et les affaires étouffées. Créer un Conseil supérieur de la justice, indépendant. Y rattacher le parquet et les autorités administratives défendant les droits des citoyens. Étendre la protection des sources. Créer une action en justice collective.

4. Transparence de la vie politique
Prévenir les conflits d’intérêt. Publier les frais des élus et autres représentants de la nation. Interdire le cumul de mandats à plein temps et le financement occulte des partis. Interdire les machines de vote électronique. Éviter les lois d’exception votées en urgence.

5. Ouverture des données publiques
Utiliser des formats et standards ouverts, et publier sous licences Libres les données publiques ou d’utilité publique. Afficher le détail des marges de chacun des acteurs dans le prix final. Rendre aux citoyens la transparence, le contrôle sur leur environnement.

Pour en savoir plus, lisez le programme officiel.

Comments